Panier

Le panier est vide

Travailler avec un système de gestion de base de données relationnelles

png-clipart-database-management-system-computer-icons-relational-model-bases-de-datos-angle-data
png-clipart-database-management-system-computer-icons-relational-model-bases-de-datos-angle-dataa_distance_214935702collectif_1128997342cpf2_794862094individuel_357493171presenciel_1477286069
Prix sur demande (selon type et durée)

Comprendre les outils bureautiques

Travailler avec un SGBDR

 

Objectifs : Travailler avec confiance dans l'environnement d'une base de données relationnelle. Fournir les bases complètes pour concevoir, créer et utiliser une base de données relationnelle. Comprendre et utiliser efficacement les SGBDR (Système de Gestion de Base de Données Relationnelles) du marché.

Public : Utilisateur impliqué dans la réalisation et l'utilisation de bases de données relationnelles ainsi que dans la mise en œuvre d'applications de bases de données.

Pré-requis : Aucun.

Durée : 2 jours.                         

Moyens : Exercices nombreux et concrets. Support de cours fourni. Documentation utile.

 

Contenu :

Concepts de base SGBD.

  • La compréhension du vocabulaire représente généralement la principale difficulté : tables, base, fichiers, ...
  • Des notions internes à acquérir : requêtes, formulaires, enregistrement, champ, clé, identifiant, ...
  • L'importance des règles d'entreprise.

Fonctionnement d'un SGBDR .

Quelques définitions...

  • Architecture d'une base relationnelle.
  • Relations, attributs, tables.
  • Clés primaires et index.
  • Contraintes d'intégrité.

Les étapes pour la conception d'une BDR.

La conception d'un système d'information n'est pas évidente car il faut réfléchir à l'ensemble de l'organisation que l'on doit mettre en place.

  • Recensement des données, les données existantes.
  • Les éléments extérieurs, les évolutions possibles.
  • L'objectif à atteindre.
  • Importances des modèles à mettre en place.

Méthode MERISE ou comment appliquer une méthodologie dans un cas concret.

 

Modèle des données.

Représentation des données, facilement compréhensible.

  • Conception des différentes tables.
  • Affectation des champs.
  • Définition de la clé (identifiant).
  • Représentation de la table conceptuelle mais aussi de la table d'enregistrement.
  • Relations entre les tables.
  • Cardinalité : 1 à 1 - 1 à N - N à M.
  • Schéma relationnel.
  • Règles d'intégrité : mise à jour, suppression.

Modèle des traitements (ou événements).

Représenter schématiquement la gestion des événements.

  • Lister tous les événements.
  • Synschoniser.
  • La symbolique.
  • Les procédures : quand, qui, où, .....

Conception d'une table.

Quelques notions simples et pratiques.

  • Les noms de champs : garder une logique.
  • Les types de champs : propriétés et limites.

Les autres modules d'un SGBDR.

Tour d'horizon sur la manipulation des données stockées dans les tables.

  • Requête : fonctions, types, résultats.
  • Formulaire : simple, multi tables (jointure).
  • État : structure, résultats.
  • Macros, procédures stockées ?